Business plan

Business Plan : Comment ca marche ?

Avant de lancer son activité, un entrepreneur doit avoir réalisé un Business plan en amont. C’est une démarche indispensable pour la création de votre entreprise.

Qu’est ce qu’un Business Plan

Le business plan est un document écrit qui permet de formaliser votre projet d’entreprise.
Il va vous permettre de construire la structure et le plan de votre projet. Ainsi, vous serez en mesure d’analyser sa faisabilité technique et financière mais aussi de pouvoir définir votre stratégie et vous fixer des objectifs.
C’est un document obligatoire qui doit être présenté à toutes les parties impliquées dans la création d’un projet (investisseurs, banquiers…)

A quoi ressemble un Business Plan

Votre plan doit contenir deux parties :

La partie rédactionnelle va permettre d’expliquer le projet et ses idées en détail. On pourra y découvrir la stratégie à mettre en place, une analyse concurrentielle, une étude de marché ou le cadre juridique de l’entreprise par exemple.

La partie financière comporte les données, les chiffres. Elle est généralement constituée d’un ensemble de tableaux financiers. Elle a pour objectif de montrer que votre projet va rapporter des bénéfices.

La partie rédactionnelle est la première étape.

1 – La partie descriptive

Faites un résumé du projet : en quelques lignes, expliquez la nature du projet, l’offre que vous voulez proposer, le secteur d’activité, les besoins et vos chiffres clés. Cela permettra aux destinataires du Business Plan d’avoir une idée plus précise de votre projet en quelques minutes. Et n’oubliez pas de présenter votre équipe.

2 – L’étude de marché

C’est une étape essentielle si vous voulez mener à bien votre projet. Grâce à cette étude, vous allez pouvoir analyser et collecter des informations sur le marché ciblé par votre projet.

Pour avoir une bonne étude de marché, il faut prendre en compte 6 points importants.

  • L’objectif : Que cherchez vous à avoir sur le marché ? Qu’allez vous mettre en place pour que ça marche ? Comment allez vous faire pour augmenter votre chiffre d’affaire ? etc.
  • Les cibles : Qui seront vos clients ? Vous devez rechercher leurs habitudes de consommation, ce qu’ils aiment faire, leur motivation d’achat, leur budget, etc. Il faudra analyser et anticiper leurs besoins. Pour cela, vous devez définir des buyer personas selon plusieurs critères tels que l’âge, les revenus, les objectifs, les besoins…
  • Le benchmark : Il va vous permettre d’analyser et de comprendre le positionnement de vos principaux concurrents. Etudiez les types de contenus que les concurrents produisent, notamment sur les réseaux sociaux afin d’analyser la ligne éditoriale, le contenu photos, vidéos etc…
  • Les fournisseurs : Il vous faut choisir vos fournisseurs (si besoin) en amont. Il est conseillé de contacter plusieurs fournisseurs afin de les comparer (prix, leurs délais de livraison, services, après-vente…).
  • L’environnement : Cette étape va apporter des informations sur les différentes perspectives d’évolution, les différentes normes, les informations relatives à la clientèle et celles concernant les firmes concurrentes. Pour cela, utilisez l’analyse PESTEL (Politique, Economique, Social, Technologique, Environnemental et Législatif). Vous pourrez ainsi analyser les différents facteurs environnementaux pouvant avoir un impact sur l’entreprise.
  • Le positionnement : Un bon positionnement va vous démarquer de la concurrence, il faut le faire savoir. Même si vos produits ou services ressemblent à ceux de vos concurrents, vous devez vous démarquer et créer une image de marque unique.

3 – L’élaboration une stratégie commerciale

Dans cette rubrique, vous devez présenter le positionnement stratégique à mettre en œuvre pour atteindre les différents objectifs présentés plus haut. C’est à vous de définir vos avantages concurrentiels, votre offre commerciale, votre stratégie de prix, de communication et de distribution.

4 – La présentation des parties prenantes

Elle consiste à donner toutes les informations nécessaires des personnes intervenant dans le projet telles que : leur rôle, poste, expérience, formation, responsabilité, etc.

5 – Le caractère juridique du projet

Elle fait part de tous les aspects juridiques concernant le projet c’est-à-dire la structure juridique (EIRL, SARL, etc.), les représentants de l’entreprise (représentants, actionnaires, etc.) et du produit (protection juridique, etc.)

La partie finance du business plan va vous montrer le coût total du projet. Elle est constituée d’un grand nombre de tableaux financier. Voici des exemples de données qu’il faudra présenter.

Tableau des résultats espérés par l’entreprise ;
Bilan prévisionnel ;
Plan de financement prévisionnel ;
Tableau des dépenses envisagées ; Soldes intermédiaires de gestion ;
Tableau du seuil de rentabilité recherché par l’entreprise;
Tableau détaillé sur la TVA…

La partie finance permet de faire ressortir des notions clefs tels que le résultat net comptable, la marge, ou la capacité d’autofinancement par exemple.

Business plan

Les conseils Thriès pour bien rédiger son business plan

  • Ne pas trop rédiger : Il est préférable de ne pas dépasser les 40 pages. Ne rajoutez pas d’éléments inutiles dans le seul but de remplir votre dossier.
  • Insérer des schémas et des graphiques : Cela va rendre votre business plan plus attractif. Ainsi sa lecture sera plus fluide et agréable.
  • Relire et faire relire : Afin d’éviter toutes erreurs ou fautes d’orthographe. Votre business plan doit être rédigé avec des phrases simples et compréhensibles par tous. Il est donc important de le faire relire par quelqu’un qui ne connait pas le marché qui vous intéresse.
  • Préparer les potentielles questions : Un business plan est une présentation synthétisée de votre projet. Il n’y a donc pas forcément toutes les réponses aux questions de vos interlocuteurs. Essayez de lister toutes les questions qu’on pourrait vous poser.

Rédiger un business plan est un travail laborieux qui peut vous prendre du temps. Cela passe par beaucoup de recherches et de rédaction. Cependant, avec la bonne méthode et de la rigueur, il est possible de facilement le réussir ! Surtout, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans la construction de ce document : un comptable peut vous accompagner, des institutions telles que les CCI, etc…

Avez-vous des conseils pour la création d’un business plan ? Dites le nous dans les commentaires !

Venez nous rejoindre sur FacebookLinkedIn et Instagram pour plus de conseils, astuces et actualités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *