Entreprenariat et confiance en soi

Il y a des familles ou la confiance en soi est donnée en héritage comme les yeux marron, la forme du nez ou les taches de rousseur. Nous ne bénéficions pas tous de ce coup de pouce et pourtant il est essentiel de croire en soi quand on entreprend. Entre pièges dans lesquels il ne faut pas tomber et conseils, petit tour d’une qualité bien utile.

Confondre précipitation et confiance en soi: une méprise fréquente

Avez-vous remarqué comme certains foncent tête baissée dès qu’ils ont une idée de business? Sûrs d’eux, ils sont persuadés que tout va leur réussir et qu’aucun obstacle ne se mettra devant eux. S’ils n’ont pas pris la mesure de ce que leur aventure entrepreneuriale implique, s’ils n’ont pas pris le temps de réfléchir à toutes les étapes nécessaires avant de lancer leur idée, ils ont de fortes chances d’échouer. Fanny nous le disait en interview : certaines personnes lancent leur entreprise sans réfléchir à une vraie stratégie, notamment de communication, et doivent réparer les pots cassés
Entreprendre demande souvent du temps, de la préparation. Ce n’est pas évident de tout prévoir à l’avance, mais si on croit en soi, on peut réussir de très belles choses. C’est dans ces moments-là qu’on a besoin de confiance en soi : pour que, étape après étape, on continue à croire, à se convaincre que l’on va réussir et que le modèle que l’on a choisi est le bon.

Savoir s’entourer et choisir ses modèles

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin
C’est en s’entourant des bonnes personnes que l’on réussit

On a tous un jour vu dans les médias ou rencontré des personnes qui nous donnent confiance et nous poussent vers l’avant, sans forcément les rencontrer “en vrai” d’ailleurs.
Pour garder foi en soi sur la durée, il est nécessaire de bien s’entourer et choisir ses modèles, soit parce qu’ils ont réussi dans le domaine visé, soit parce que leur mode de pensée nous plaît. Certaines citations inspirantes peuvent nous faire du bien. Si c’est le cas, on peut les mettre sur un fichier facilement accessible de l’ordinateur ou les afficher dans notre bureau.
Dans tous les cas, en tant qu’entrepreneur.se, on sera forcément amené à rencontrer des personnes qui nous diront que c’est impossible de réussir dans notre domaine. Dans ce cas “Ceux qui pensent que c’est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient”. Si on est entouré de personnes qui réussissent dans leur domaine d’activité respectifs, qui sont épanouies dans ce qu’elles font, on sera forcément plus enclin.e à vouloir avancer aussi.

Confiance en soi et audace

Et si la confiance en soi c’était simplement de la faculté d’adaptation et de la préparation ?
Pensez à ce conférencier qui vous a inspiré.e par son charisme, à ce commercial qui vous a fait une présentation impeccable, à un enfant de votre entourage qui s’approprie enfin la poésie apprise par cœur. Ils ont confiance en eux, car ils savent, ils ont appris, ils ont compris ce qu’ils ont à offrir.
En entrepreneuriat, c’est pareil : face à un client / banquier / fournisseur (rayez la ou les mentions inutiles), on n’est jamais aussi performant et aussi confiant que quand on connaît notre sujet. Il faut prendre le temps de s’entraîner, de “pitcher” régulièrement sur soi, son entreprise, des sujets divers. Si on n’a pas l’assurance naturelle de Don Draper dans Mad Men, on peut apprendre à ne plus avoir peur. Parce qu’en définitive, le meilleur remède contre la peur, c’est de croire en soi, et de savoir pourquoi on le fait.

Thriès peut vous aider à avancer dans vos projets en vous permettant de vous décharger des tâches sans valeur ajoutée auprès d’un interlocuteur privilégié. N’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *