Logo macdo dans une rue

Entreprendre en franchise, une bonne idée ?

Plus qu’un métier, devenir entrepreneur est un mode de vie, une passion. Cela nécessite d’être motivé, de croire en soi et en ses idées, d’avoir des capacités de travail solides ainsi qu’un bon réseau. Mais bien sûr, quelques autres caractéristiques sont essentielles pour devenir un bon entrepreneur comme la créativité par exemple.

Avant le lancement de chaque entreprise, il faut être être vigilant, en choisissant le bon concept au bon moment, avec une étude de marché sérieuse, trouver des partenaires de confiance, etc.
Pour limiter les risques d’échecs vous pouvez entreprendre en franchise. Avec ce modèle de partenariat, l’entrepreneur (le franchisé) bénéficie d’un concept clé en main, qu’un autre chef d’entreprise (le franchiseur) a testé et expérimenté avant de le développer. Dès le lancement, le franchisé profite de la notoriété de l’enseigne. Sympa non ?

Qu’est-ce que la franchise ?

C’est un système de commercialisation de produits, de services ou de technologies où sont présents 2 collaborateurs : deux entreprises juridiquement et financièrement indépendantes l’une de l’autre. A savoir le franchiseur, et le franchisé.

Moyennant une contribution financière, une entreprise (le franchisé) acquiert auprès d’une autre entreprise (le franchiseur) :

  • Le droit d’utiliser son enseigne, sa marque et/ou son savoir-faire,
  • Le droit de commercialiser des produits ou services, conformément aux directives prévues dans le contrat, tout en bénéficiant d’une assistance commerciale ou technique.

Le franchiseur reste tout de même propriétaire de sa marque et du savoir-faire. Il est rémunéré par le franchisé au moyen d’un droit d’entrée, de redevances, ou marges sur les produits.

La plupart du temps choisir son type de franchise dépend de vos affinités. Mais dans certains secteurs, la présence d’une personne titulaire d’une qualification professionnelle est obligatoire, comme par exemple pour les métiers relatifs à l’optique, ou à l’esthétique.

Comment ca marche ?

Lorsque vous devenez franchisé, l’expérience, les années de travail, les erreurs et tout ce qui a pu se passer dans la société est capitalisé.

Au sein d’une franchise, vous faites partie d’un groupe qui dispose d’un intérêt commun : réussir votre aventure entrepreneuriale. Vous échangez, construisez, communiquez, réfléchissez ensemble, et partagez vos idées pour améliorer votre entreprise et augmenter sa performance. Ce modèle peut être résistant et agile.

Grâce à la franchise, les tâches sont bien réparties : le franchiseur a la responsabilité de construire et tester un concept qui plaît et qui soit au gout du jour, et ainsi de faire évoluer l’entreprise pour qu’il y ait un avantage concurrentiel sur le long terme. Le franchisé, quant à lui, a la responsabilité de reproduire le concept, du mieux possible, et de développer son concept. 

Entreprendre en franchise est plus facile pour commencer à entreprendre. Vous allez ainsi vous décharger d’une responsabilité, à savoir de créer un concept, et de l’améliorer en permanence afin de rester durablement compétitif.

Mais attention, s’installer en franchise coûte plus cher qu’une création d’entreprise dite classique. En effet, vous allez payer le prix de la réussite du concept de l’entreprise. Cet investissement dépend de l’entreprise où vous allez être franchisé. Les montants varient géneralement de 50.000 à plus de 500.000 euros.
Généralement, dans un premier temps vous ne devrez débourser que 30% de ce montant (en apport personnel, moyen que les banques exigent afin de vous prêter le reste de la somme).
Dans certains services, notamment ceux jugés risqués, l’apport personnel peut grimper à 50%.

Ecrans d'ordinateur avec des maisons faisant réference aux entreprises franchisées

Choisir son franchiseur

Pour être sur de bien choisir son franchiseur, allez à leur rencontre, prenez des rendez-vous pour leur parler de votre projet de collaboration. Cela vous permettra de découvrir la structure et le modèle de l’entreprise, et ainsi voir si elle est capable d’offrir à ses membres une aide logistique, mais aussi une forte notoriété.

Evitez les entreprises où vous avez peu d’informations financières au moment de signer. Veillez également à ce que le turnover ne soit pas supérieur à 10 %. Quelques indices doivent éveiller votre méfiance et donc vous inciter à regarder de près le DIP (document d’information précontractuelle).

La loi de Doubin impose depuis 1989 au franchiseur de vous délivrer un DIP. Dans ce document figurent une présentation du réseau, les résultats financiers, les perspectives de développement, les coordonnées des éventuels autres franchisés ainsi que le nombre de franchisés ayant résilié leur contrat.

Les secteurs les plus franchisés

Une enquête annuelle de la franchise Banque Populaire/FFF/CSA indique que sur les 31% de Français intéressés par la création d’une entreprise, 38% privilégieraient la franchise. Alors quels sont les secteurs les plus populaires en franchise ?

  • Le secteur de l’alimentaire : Il est réparti en plusieurs catégories : épicerie, supérettes, produits bio, ou commercialisation de produits surgelés, le secteur alimentaire est le premier secteur priviligié pour la franchise. Avec un chiffre d’affaires de 24.06 milliards d’euros en 2020.
  • Le secteur de l’équipement maison : Le secteur de l’équipement de la maison apparait comme l’un des marchés les plus porteurs en franchise. Les enseignes positionnées sur ce créneau proposent notamment aux consommateurs des produits innovants, élégants, et adaptés à leurs besoins. Le secteur de l’équipement de la maison demeure l’un des plus attractifs avec un chiffre d’affaires de plus de 7,87 milliards d’euros en 2020. 
  • Le secteur de la restauration rapide : Avec les nouvelles attentes des consommateurs, ce secteur d’activité s’est particulièrement bien illustré ces dernières années. Avec le confinement, les commandes en ligne de restauration rapide n’ont fait qu’augmenter. C’est l’un des secteurs qui a su le mieux tirer profit de cette période et fait de cette crise sanitaire, une réelle opportunité, avec un chiffre d’affaires estimé à 6,49 milliards d’euros en 2020.



Malgré une conjoncture économique délicate avec la crise sanitaire, le secteur de la franchise semble poursuivre son ascension, avec un chiffre d’affaires toujours en hausse.

Seriez-vous prêt à commencer une activité entrepreunariale en franchise ?

Venez nous rejoindre sur FacebookLinkedIn et Instagram pour plus de conseils, astuces et actualités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *