Kornel Mahl - Entrepreneurs : bien organiser ses congés !

Entrepreneurs : bien organiser ses congés !

Le mois de juin débute demain et le beau temps est de retour… Cela donne à certains des envies de vacances. Grand bien vous fasse ! Mais en tant qu’entrepreneurs, pas de congés payés. Mais pas de jours imposés non plus ! A vous la liberté de travailler tout l’été ou d’être off un mois entier. Avec un peu d’organisation en amont, tout est possible quand on entreprend ! Suivez le guide Thriès pour planifier vos congés d’entrepreneurs.

Quelles règles pour un entrepreneur en termes de vacances ?

Aucune ! En France, les travailleurs non salariés ne sont soumis à aucune législation concernant les congés. Et cela peut malheureusement les desservir. En effet, en tant qu’entrepreneur, dirigeant d’entreprise, on considère souvent que ne pas travailler est forcément synonyme d’absence de chiffre d’affaires. Un sondage mené en 2018 par Qapa et Wity relèvent que 89% d’entre eux prennent des congés chaque été, mais ils sont encore 45% à regarder leurs mails au moins une fois par jour ! Concernant la durée des congés, encore une fois, pas de règles en la matière. L’enquête de Qapa et Wity montre que 62% des entrepreneurs s’accordent entre deux et trois semaines, quand 1/4 d’entre eux ne préfèrent partir qu’une semaine ou moins. A vous de choisir, il vous suffit de mettre en place quelques ajustements au préalable pour que tout se passe bien…

Comment préparer ses congés en amont ?

Pour que tout se passe bien, que vous preniez 2 jours ou 4 semaines, l’important est de bien préparer cette période. Et cela se prépare dès votre lancement d’activité ! En effet, pour que vos congés ne soient pas synonyme de pertes de revenus, vous pouvez les intégrer dans le calcul de vos tarifs. Que vous soyez prestataire de services, avec un tarif horaire, ou que vous vendiez des produits, le calcul est le même. Il s’agit de prévoir le nombre de jours off que vous souhaitez vous accordez à l’année, et d’en prendre compte. Pour un tarif horaire : le prix d’une heure doit ainsi couvrir mes frais annexes lissés sur l’année, mon salaire, mes charges, etc… ainsi que les jours où je ne travaille pas. Prenez conseil auprès de votre comptable qui saura vous aider dans ces calculs.

Persnickety Prints - Entrepreneurs : bien organiser ses congés !

Aussi, prendre des vacances ne veut pas dire que votre entreprise doit cesser toute activité. Pour continuer à pouvoir répondre à vos clients, même au bord de la plage ou en pleine jungle, n’hésitez pas à faire appel à des prestataires. Intérim, freelance, etc… Le choix est vaste pour trouver la perle rare qui saura reprendre la main en votre absence. Notre conseil : n’attendez pas votre départ pour “tester” la situation. Faites appel à un.e prestataire en cours d’année, sur des sujets ponctuels, pour vous rendre compte de l’organisation nécessaire et des compétences de la personne choisie. Vous partirez plus serein.e lors de vos congés. A prévoir plusieurs mois à l’avance donc ! Vous ne travaillez pas seul.e ? Vous avez des salariés ou un.e associé.e ? Parfait ! Vous pouvez prévoir des périodes de départ décalées et ainsi assurer la continuité de votre activité.

Quand partir ? Il faudra vous pencher sur la question à l’avance. Votre activité observe peut-être une période creuse saisonnière ? Vos clients partent peut-être en congés majoritairement début août ? Quoi qu’il en soit, il ne s’agira pas de partir trois semaines en plein mois de mars pour un comptable, période des bilans tant redoutée. Une fois que votre choix sur la période est fait, communiquez ! De manière informelle auprès de vos clients et fournisseurs, en abordant le sujet des congés qui approchent… Mais aussi de manière plus claire, via un mail groupé à vos clients par exemple, en leur souhaitant de belles vacances et en précisant les dates auxquelles vous serez injoignable. Si une continuité de votre activité peut être assurée, transmettez les coordonnées de la personne à joindre. Vous pouvez également préciser sur votre site internet ou vos réseaux sociaux vos périodes de congés. Enfin, n’oubliez pas le fameux message d’absence. Dans votre boîte mail et votre téléphone, il devra idéalement préciser votre date de retour, pour permettre à vos interlocuteurs d’éviter les relances inutiles.

Et le jour du départ : profitez !

Vous avez tout organisé, tout est prêt pour que vous puissiez prendre une pause salvatrice… Alors profitez ! Seuls 8% des entrepreneurs ne regardent pas leur boîte mails professionnelle en vacances. Une erreur à ne pas reproduire. Pour pouvoir savourer vos congés, prenez de bonnes habitudes. Coupez vos communications pro : pas de mails, pas d’appels, pas d’applications aux notifications intempestives. Au besoin, vous pouvez fixer un temps défini pour faire le tour de vos moyens de communication professionnels : une demi-heure tous les deux jours par exemple. De même, si un prestataire assure une partie de votre activité pendant vos congés, fixez un point régulier (hebdomadaire ou autre) avec celui-ci. En dehors de ce point défini, pas d’appels possibles ! Vous accorder un temps hors de ces préoccupations pro est aussi bénéfique pour votre activité. Maxime Charvet, cofondateur de l’accélérateur de start-up Sharkr, déclare au Figaro : «C’est seulement lorsque je ne fais plus rien que je peux me poser de nouveau les bonnes questions sur mon avenir et ma vie».

Un dernier conseil, si vous choisissez de ne pas partir en été, et que vous poursuivez votre activité lors d’une période creuse, profitez de ces moments pour avancer sur des tâches de fond. C’est le moment de faire vos plannings pour les mois à venir, de prendre de l’avance sur votre calendrier éditorial, d’archiver vos documents et votre boîte mail, etc… Et de préparer votre rentrée !

Maros Paulo Prado - Entrepreneurs : bien organiser ses congés !

On aurait presque oublié le plus important dans l’histoire : vous êtes plutôt mer ou montagne pour vos vacances vous ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *