Paroles d’entrepreneur.e.s : “Et toi, tu fais quoi comme sport?”

Quand on est entrepreneur.e, on a souvent besoin de se défouler afin de pouvoir tenir le cap physiquement et moralement. Nous avons déjà eu la chance d’interroger Laura et Etienne sur leur pratique sportive et tout ce qu’elle leur apportait ce qui nous a donné envie d’en savoir plus. Enquête auprès d’entrepreneur.e.s sportifs enthousiastes.

A chacun son rythme et son cadre !

Si pour certaines des personnes interrogées, la pratique sportive est régulière, pour d’autres elle est plus occasionnelle.
Quand on fait partie d’un club de sport comme Pierre-Michel qui pratique le floorball, le sport est intégrée à sa routine (dans le sens positif) et donc plus encadré. Les entraînements sont donc un élément structurant de la semaine. 


Il en est de même pour Jérôme pour lequel les séances d’Avifit sont un moment attendu de la semaine. Il travaille en effet seul et peut exercer de n’importe où, il a donc du mal à se déconnecter.

Pour Gaspard, venir travailler en vélo permet de gagner en efficacité. Ce moment de pratique sportive entre son domicile et son travail est un sas important en extérieur qui lui permet de se mettre en forme et dans un état d’esprit idéal pour travailler.

Charline apprécie quant à elle pouvoir faire du sport quand elle le souhaite et à un moment de la journée qui convient à son métabolisme. Qu’il s’agisse de course à pied, de vélo ou de sports collectifs, elle apprécie par-dessus tout de se retrouver à l’extérieur, ce qui lui permet de faire le “plein de verdure” ce qui est essentiel quand on vit en ville.

Beaucoup des entrepreneur.e.s rencontré.e.s profitent d’ailleurs de la flexibilité de leurs horaires pour exercer leur(s) activités pendant les heures dites “de bureau” et bénéficient ainsi de plus de calme lors de leurs pratiques sportives.

Un moment de partage en groupe

La principale constante entre tous les témoignages recueillis est l’importance des moments de partage pendant la pratique sportive. Entreprendre est un processus qui se fait souvent seul et on peut manquer de convivialité.
Beaucoup des personnes interrogées apprécient les moments de pratique collectifs vus comme une solution à l’isolement que peuvent ressentir certain.e.s entrepreneur.e.s.

Pour Jérôme, l’avifit est un sport idéal dans la mesure où tous les participants à une séance vont effectuer les mêmes exercices mais pas forcément avec la même intensité. Ils vivent donc l’effort ensemble mais chacun à son rythme, sans jugement.
Gaspard et Charline apprécient quant à eux les séances de natation entre entrepreneurs qui permettent non seulement de se défouler en nageant mais aussi d’approfondir les discussions sur des sujets professionnels dans un cadre différent du lieu d’exercice du travail.

Nager, pour se détendre et déconnecter
Photo by Matthew Henry from Burst


Les sports collectifs permettent de partager un moment de convivialité tout en collaborant efficacement afin de pouvoir être le plus performant possible face à un adversaire. Cette dimension apporte beaucoup aux entrepreneur.e.s qui les pratiquent car ils et elles ressentent parfois un manque lié à l’absence de travail collectif, surtout s’ ils ont travaillé en équipe avant de créer leur entreprise. 

Nombreux sont donc les atouts à faire du sport quand on entreprend et toutes les personnes interrogées ont insisté sur l’importance de savoir préserver les moments de pratique, même quand on est submergé de travail, car le sport leur permet d’être plus efficaces.

Si vous ne pensez pas avoir le temps de faire du sport car vous êtes débordé par des tâches sans valeur ajoutée, contactez-nous. Thriès peut vous aider à alléger votre charge mentale et vous permettre de gagner du temps pour ce qui compte vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *