Le bullet journal : je m’y mets pour cette rentrée !

Vous êtes de retour, reposé.e et bronzé.e, paré.e pour la rentrée ! Votre agenda est déjà bien rempli et pourtant pas moyen d’y voir clair sur vos objectifs de la semaine… Et puis, entre les rappels du téléphone pour les anniversaires, les notifications des différents agendas électroniques pour le travail, le calendrier familial pas à jour… On vous propose de mettre tout ça au clair en revenant à la base ! Le bullet journal, un agenda papier totalement personnalisable et customisable, est la solution pour faire du sur-mesure niveau organisation. Et vous verrez que le bon vieux papier/crayon vous permettra de prévoir votre emploi du temps mais aussi de libérer votre esprit des dizaines de To Do List inachevées qui vous trottent dans la tête, voire d’atteindre vos objectifs les plus fous !

Le bullet journal : simple comme un papier et un crayon !

Le principe du bullet journal est simple : un carnet, un stylo ou un crayon et toute votre organisation à portée de main ! Créé il y a une dizaine d’années aux Etats-Unis, le concept est devenu viral sur les réseaux sociaux. Notamment sur Pinterest, réseaux de partage d’images inspirantes : le bullet journal étant 100% personnalisable, il s’est vite répandu chez les créatifs qui en ont fait leur terrain de jeu. Il peut pourtant être très épuré et reste un outil très efficace pour organiser toutes les sphères de notre vie : le perso, le pro, les loisirs, les projets à court, moyen ou long terme… Utilisé à bon escient et surtout quotidiennement, il deviendra vite votre meilleur allié.

Le système du bullet basique :

  • un index : en première page ou double-page on retrouve un index (les bullets journal ont des pages numérotées), indispensable puisqu’il faudra y définir la pagination de notre outil, unique puisque totalement adaptable à l’utilisateur !
  • les keys : c’est la seconde page ou double-page. Les keys sont la légende du bullet journal. C’est important de formaliser tout cela dans les premiers temps, mais à l’usage on prend l’habitude d’utiliser ses keys et on ne se réfère plus à cette page.
  • le calendex : calendrier annuel, il tient sur une double-page, ou deux tout au plus. il servira à reporter les événements annuels les mois voulus.
  • les pages mois et semaines : on reporte mensuellement les événements, qui figureront également sur la semaine. Ils sont utilisés comme des agendas mais adaptables à vos besoins.
  • les pages thématiques : une to do list, un process, une liste de films à voir ou de livres à lire…
  • les outils facultatifs : le plus connu est le tracker, qui permettra de suivre quotidiennement un élément pour en réaliser un suivi détaillé et adapté son organisation ou ses habitudes de vie.

Si vous grincez des dents devant tant de “formalisme”, sachez que vous pouvez organiser votre bullet comme bon vous semble ! Des centaines d’exemples existent en ligne (y compris des trames imprimables) et une fois ce travail de base réalisé, votre esprit sera serein devant cet outil libérateur !

Le bullet journal : je m'y mets !
Crédit photo : @daanouthere

Les points forts du bullet de l’entrepreneur

Adapté au monde professionnel, le bullet est vraiment intéressant pour les entrepreneur.e.s, chez qui la limite entre pro et perso n’est pas toujours claire… En effet, lorsque l’on est indépendant.e, dirigeant.e de petites entreprises, il est bien pratique d’avoir un agenda commun réunissant nos rendez-vous clients et la fête de l’école du petit dernier, pour ne pas que les deux événements ne se retrouvent sur la même plage horaire ! Le bullet vous permet d’organiser sur un même support toutes les sphères de votre vie, y compris si vous avez plusieurs activités professionnelles.

Au risque de répéter la même information plusieurs fois : le bullet journal est totalement personnalisable ! C’est son atout principal. Quand on a plusieurs activités, que l’on entreprend, notre organisation est très personnelle et les agendas classiques ne nous conviennent pas toujours … “Ce format de calendrier est parfait ! Mais il n’y a aucune page de notes !”, “Mon carnet est rempli de posts-it en tous genres, ça vole dans tous les sens !”. A vous de créer votre outil idéal ! Un calendrier avec une vision au mois très concise mais des semaines très détaillée ? Des espaces chaque jour pour vos idées, les contacts dégotés, les bonnes adresses repérées ? Tout est possible avec le bullet journal !

Cette personnalisation vous permettra donc d’avoir tous vos outils en un seul endroit : agenda, carnet de notes, comptes rendus de réunions, to-do list, etc… Pas besoin de 7 applications ou de 10 sites internets différents !

Le bullet journal est aussi un formidable allié de suivi de votre activité, de vos objectifs, voire de développement personnel. En effet, les trackers vous permettent de suivre rigoureusement certains indicateurs de votre choix : votre temps de sommeil, le temps passé sur un projet, vos dépenses, etc… Mettre à l’écrit le suivi de ces sujets vous permettra de prendre du recul et d’analyser vos comportements, vos choix, a posteriori, et d’adapter vos actions futures en conséquences. Ainsi, vous pourrez même détailler dans votre bullet vos rêves les plus fous et les actions concrètement mises en place pour y parvenir… Qui sait si ce projet d’apprendre le mandarin ne sera pas finalement réalisé dans quelques mois ?! 

Enfin, le bullet journal invite à la bienveillance envers soi-même, difficile à pratiquer lorsque l’on est à la tête d’une TPE/PME ou indépendant.e… Listez quotidiennement vos 3 gratitudes, une habitude courante des bullets journalists, vous permet de visualiser le positif de votre vie, de vos projets pro et perso, et d’avancer sereinement dans ces aventures !

Le bullet journal : je m'y mets !
Crédit photo : @esteejanssens

Les petits défauts du bullet journal

Pour que l’organisation en mode bullet fonctionne, il faudra en faire une habitude quotidienne. Ainsi, si cet outil vous pousse à être vraiment efficace et ne pas procrastiner, il demande une rigueur certaine. Si vous êtes plutôt du genre dilettant, le bullet n’est peut être pas pour vous…

Aussi, tout rassembler dans un seul outil vous demandera, pour que cela fonctionne, d’en abandonner un certain nombre. Inutile de multiplier les outils ! Dites au revoir à votre petit calepin, ou à votre appli d’agenda préférée. Il faut bien sûr être également amateur du papier/stylo.

Mais son plus gros défaut reste encore son côté diablement addictif ! Une fois mis en place, il vous sera impossible de vous déplacer sans, tel votre téléphone portable que vous cherchez sans cesse… Attention, vous pourrez même ne pas réussir à vous endormir sans avoir passé vos 5 minutes quotidiennes à mettre sur papier vos gratitudes !

Tentés par le bullet journal ? N’hésitez pas à vous lancer, les rentrées sont des périodes propices pour tester de nouveaux outils d’organisation et de travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *