Télétravail et enfants en bas-âge : mission pas si impossible…

Thriès vous avait partagé ses conseils d’organisation pour concilier télétravail et école à la maison. Mais pour certains entrepreneurs et télétravailleurs, ce n’est pas le rôle d’enseignant qu’il faut endosser… Les parents de bambins doivent relever un autre défi : gérer de nouveaux collègues de bureau, se déplaçant à quatre pattes et s’asseyant sur leurs genoux en pleine visioconférence !

Camille, interlocutrice privilégiée chez Thriès, partage avec vous les solutions qu’elle a mis en place pour organiser au mieux ses temps de télétravail et sa vie de famille confinée avec deux enfants en bas-âge.

Télétravail et enfants en bas-âge
Crédit Photo : Julien Simon, PahraGraphic

Trouver la bonne organisation

S’organiser : un maître mot chez Thriès, vous commencez à le savoir !

La première astuce, très simple, consiste à conserver un rythme hebdomadaire normal, avec des habitudes différentes entre les jours de semaines et les jours de weekend. Les tous-petits, même s’ils ne sont pas en âge de parler, comprennent beaucoup de signaux non verbaux. Ils comprendront ainsi que, même si tout le monde reste à la maison, ce n’est pas un “weekend prolongé” ou des vacances indéterminées. Du lundi ou vendredi, on ne traîne pas en pyjama toute la journée !

Deuxièmement, l’organisation doit se faire à deux si vous êtes en couple et travaillez tous les deux depuis la maison. Utilisez un agenda partagé afin de ne pas planifier une réunion importante au même moment. Assurez-vous qu’un de vous deux soit toujours disponible pour s’occuper des enfants si besoin.

Vous pouvez établir, chaque jour ou semaine, une to-do list, et prendre les tâches une par une. Vous visualiserez votre avancée et pourrez aisément reprendre là où vous auriez pu être interrompu par un changement de couche inopiné…

Enfin, comme suggéré pour l’école à la maison, prenez de l’avance là où il est possible de le faire. Si vous prenez le temps de cuisiner, pourquoi ne pas préparer deux ou trois repas d’avance, pour éviter le stress du “qu’est-ce que je leur fais à manger” à midi moins quart ?!

Travailler malgré cette nouvelle team

Travailler avec des enfants de moins de 5 ans, impossible ? Pas chez Thriès (même si cela reste compliqué, on ne vous le cache pas) !

Pour vous assurez un temps de travail efficace, vous pouvez vous aménager un espace de travail. Même si c’est une petite place sur la table du salon, n’hésitez pas à prendre possession de ce nouveau bureau improvisé. Rajoutez un petit cousin sur cette chaise, une petite plante verte à côté de votre ordinateur, etc… Un espace, aussi petit soit-il, rien qu’à vous pour travailler, vous mettra dans de bonnes conditions. L’idéal étant évidemment de vous aménager ce coin dans une pièce dédiée.

Vous pouvez également distinguer les tâches nécessitant une concentration particulière, des tâches moins prenantes mentalement. Ainsi, s’il vous est possible de trier vos mails au son de “Il était un petit navire…”, cela peut être plus compliqué de finaliser ce sujet client urgent en faisant “A dada sur mon bidet !”. Prévoyez de traiter les tâches les plus complexes sur les temps de siestes (voire en soirée après le coucher s’il vous reste un peu d’énergie) ou de présence de votre conjoint. 

Avec des bébés, il ne s’agira pas de conserver votre temps de travail habituel. En organisation avec vos collègues et collaborateurs.trices, n’hésitez pas à diminuer et aménager vos heures de travail. Faire la moitié de ce que vous faites habituellement est déjà une grande victoire en cumulant votre travail et la gestion de vos bambins. 

N’hésitez pas à être transparents sur la situation vis-à-vis de vos interlocuteurs.trices. Si votre comptable vous appelle au milieu du goûter, vous pouvez tout à fait prendre l’appel en expliquant la situation (real story).

Votre bureau à la maison ... Télétravail et enfants en bas-âge

Occuper vos bambins

Mamaaaan, qu’est-ce que tu fais ?”, “T’as bientôt sini ton cravail”… Quand il n’est plus possible d’avancer avec les plus petits dans les parages, vous pouvez dégainer quelques astuces pour détourner leur attention !

Les touts petits sont attirés par les activités qui mettent leur corps en action. Foncez sur les activités manuelles dès le plus jeune âge. On sort les gommettes, la peinture à l’eau, les crayons de couleurs et à nous la tranquillité pour quelques minutes… Si plusieurs âges différents cohabitent, on adapte les jeux de grands : la pâte à sel peut par exemple remplacer la pâte à modeler.

Saviez-vous qu’à partir de 6 mois, les bébés savent faire la différence entre une vidéo enregistrée et une conversation menée en direct ? C’est l’Académie Américaine de Pédiatrie que le dit, institution réputée pour être stricte à propos de la relation enfant/écran. De quoi déculpabiliser et en profiter pour appeler les grands-parents, la famille ou les copains en visio. Les applis ne manquent pas. Testé et approuvé : les grands-parents ont investi dans une Portal TV, un produit Facebook leur permettant de raconter des histoires à leur petits enfants via Messenger. Fous rires garantis devant Mamie transformée en Boucle d’Or ou Papi en Grand Méchant Loup !

Autre alternative pour s’octroyer un peu de tranquillité et finir ce compte-rendu tant attendu : les podcasts d’histoires. Le choix est de plus en plus grand, voici une petite séléction pour les tous petits : 

  • Des histoires en musique, d’Elodie Fondacci : des incontournables de la littérature enfantine lus sur fond de musique classique, un délice pour les oreilles !
  • La grande histoire de Pomme d’Api : la grande histoire publiée mensuellement dans le célèbre magazine pour enfant, sous forme d’épisode de 5 à 10 min environ.
  • Une histoire et… Oli : le podcast d’histoires pour enfant de France Inter, avec des voix qui ne vous seront pas méconnues.
  • Encore une histoire : une histoire par semaine, des classiques et des histoires inédites.

Mais surtout… Lâcher prise !

Il ne sera pas possible de tout mener de front, c’est un fait. Alors le meilleur conseil pour concilier télétravail et bambins est bien de lâcher du lest

Tant pis si l’aspirateur n’est pas passé aujourd’hui, si votre aîné passe un peu plus de temps devant la télé qu’à l’habitude et si votre to-do list n’est pas achevée ce soir. 

Pour être efficace dans vos tâches pro tout en restant zen, il vous faudra décompresser. N’hésitez pas à verbaliser la situation, même aux plus jeunes. 

Comme pour une équipe de travail ou dans des échanges clients, il faudra faire preuve de tact avec vos nouveaux “collègues” !

Rappelez-vous aussi de garder du temps rien que pour eux. Il peut être tentant de regarder ce mail qui vient d’arriver alors qu’on était au milieu d’une comptine… Mais distinguer le temps de travail de celui en famille peut être salvateur.

Et si la pression se fait sentir, on peut tout arrêter, respirer un bon coup et se faire un gros câlin. Nous vous partageons ici deux ressources qui pourraient sauver votre vie de parent entrepreneur, télétravailleur et confiné :

  • le site Enfance et Covid : remplis de ressources y compris pour la toute petite enfance.
  • le travail fabuleux de Sandrine Franceschi, qui a créé le Club des Parents Dépassés et qui vous partage sur Instagram des astuces au quotidien pour ne pas “péter les plombs”. Des idées d’activités en autonomie ou simplement des conseils pour relâcher la pression, ses posts sont des mines d’or.

Enfin, gardez en tête qu’une telle période, inédite, ne se reproduira peut être jamais. Alors oui, vous n’avancez pas aussi vite que vous le voudriez sur ce projet qui vous tient à coeur… Mais ici, mon petit dernier a fait ses premiers pas sous nos yeux (ébahis), et sans ce confinement, ce serait peut être arrivé à la crèche… Il y a du bon aussi à partager son bureau avec sa tribu à 4 pattes !

Partagez-nous vos meilleurs astuces de parents entrepreneurs en télétravail dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *